5 erreurs que toute femme doit éviter pour être financièrement indépendante

Sur le net, vous pouvez trouver un déluge d’articles et vidéos qui expliquent comment améliorer sa finance personnelle et atteindre l’ indépendance financière. Pourtant, la plupart de ces articles et vidéos parlent beaucoup les hommes que les femmes. Et, le plus souvent, l’ indépendance financière des femmes passe inaperçue.

indépendance financière-aisance financière- femmes - femme

Vu que la femme et les sujets qui l’intéressent, sont le centre de gravité de Votre Beauté et Santé, nous avons traité ce sujet à la lumière des particularités de la femme. Sommairement, nous avons choisi pour vous, une liste de 5 erreurs communément commises par les femmes, et qui les empêchent à atteindre une aisance  et l’ indépendance financière.

Erreur 1 : Avoir des grands yeux mais fermés :

Beaucoup de femmes déploient plus de forces à contrôler leurs dépenses. En effet, il y a des femmes qui notent les prix affichés par les supermarchés afin de déceler les bonnes opportunités. D’autres, tiennent un registre des dépenses quotidiennes, et reprochent même leurs partenaires s’ils ne manifestent pas la même rigueur.

Certes c’est bien que les femmes contrôlent leurs dépenses. Mais, elles devraient également penser à une répartition judicieuse de leurs revenus. Plus clair, Il est préférable d’épargner mensuellement 10% de votre salaire avant de commencer à le dépenser. Ce petit geste pourrait vous empêcher à serrer la ceinture durant les mois de crises, et vous garder intacte face aux mauvaises conjonctures.

Erreur № 2. Illusion de l’austérité

Chaque femme connaît une centaine de façons pour épargner l’argent. Mais vous ne pouvez pas réduire vos dépenses à un minimum extrême. Les choses qui exigent inévitablement un remplacement ou une réparation doivent prendre une place dans vos plans de dépenses. Si non, ces choses peuvent endommager d’autres, faute de réparation et/ou d’entretien. Ce qui génère des dépenses plus élevées que celles d’entretien et de remplacement.

Toutefois, une austérité sévère est un bon moyen pour vivre d’un salaire à l’autre. Mais, elle ne doit pas être une stratégie à long terme pour gérer votre budget. Forcée dans certaines limites, une personne finira par tomber en panne en dépit de toute austérité. Donc, au lieu de bien serrer ses dépenses, il vaut mieux de réfléchir comment améliorer votre salaire (promotion), ou de chercher de nouvelles ressources de revenus.

Erreur № 3. auto-sacrifice permanent :

Les sociologues britanniques ont été surpris par les résultats de leurs recherches sur les dépenses personnelles. Pour tout dire, ils ont trouvé que les femmes célibataires sont plus riches que les femmes mariées, même si elles ont le même revenu! En d’autres termes, les femmes célibataires ont plus d’argent disponible. C’est triste, mais c’est un fait réel ! La plupart des femmes jettent souvent tout dans leur maison et refusent d’acheter de petites choses voire pour elles-mêmes. Ce phénomène ne se présente pas beaucoup chez les hommes que chez les femmes. En effet, célibataires ou mariés, les hommes ont toujours des économies pour leurs dépenses personnelles. Ainsi, les femmes devraient apprendre également à faire ceci.

Erreur № 4. La résistance est futile

Parfois, vos collègues vous demandent de cotiser à des petites fêtes au bureau. De même vos amies vous invitent de temps en temps à des endroits prestigieux qui demandent un vestimentaire officiel, sans parler des services d’accueil et de restauration. Or, ceux-ci affectent négativement votre budget. Cela n’empêche pas l’existence de nombreuses solutions pour échapper à ce problème. Tout d’abord, vous pouvez trouver une bonne raison pour s’excuser. Cependant, l’explication directe selon laquelle vous ne pouvez pas surcharger votre budget, ne fera plus de mal à votre image aux yeux des gens. Nous connaissons bien que c’est dur de dire ça franchement, quand il s’agit de personnes plus proches de vous. Mais, c’est un meilleur choix que de dépenser beaucoup d’argent juste pour faire plaisir aux autres. D’ailleurs, il faut faire très attention à une règle très stricte pour ses cas : les dépenses insupportables vous tracent le plus court chemin pour se soumettre aux difficultés financières.

Erreur № 5. Achat impulsif un des grands écueils de l’ indépendance financière.

Beaucoup de femmes qui travaillent, trouvent le shopping comme un moyen de distraction, afin de surmonter leurs émotions désagréables. C’est bien d’agir rapidement pour soulager votre stress ou déprime. Pourtant, une petite sortie irréfléchie pour le shopping, risque parfois de vous mettre sous les prismes de la dépendance de votre banque. Plus clair, vous pouvez acheter inutilement tout ce qui attire votre attention rien que pour rassasier vos émotions négatives. Si vous n’êtes pas consciente de ceci, vous pouvez être facilement pris par des astuces de marketing, y compris les remises et les ventes. Ce n’est pas tout, vous finirez par acheter des produits de mauvaise qualité, sur lesquels vous dépenserez encore plus pour les réparer.

Bref, soyez sage: ne faites pas d’achats impulsifs. Mais, si le shopping vous soulage vraiment penser à chercher un nouvel article bien précis, que vous avez rêvé d’acheter, sans nuire à vos finances personnelles.

Au plaisir de lire vos commentaires