Angelina Jolie et le cancer…une histoire de lutte et de courage

A l’âge de 37 ans, notre actrice hollywoodienne fut surprise de son risque élevé d’être atteinte de cancer de sein. Fort possible que ce soit héréditaire de sa mère, morte par le même cancer à l’âge de 56 ans. Malgré sa jeunesse, sa richesse et sa célébrité, Angelina n’a ni déprimé, ni abandonné. Son courage et sa sérénité sont vraiment une leçon à enseigner !

cancer et angelina joli: une histoire de lutte riche en motivation
CREDIT: CLICRBS

Dépistage du cancer de sein

Comme le recommande chaque docteur, toute femme doit faire un check-up complet de sa santé. Et surtout quand elle dépasse 35 ans. Après une mammographie en 2013, le médecin d’Angelina lui annonce la mauvaise nouvelle, qu’elle est porteuse d’un gêne BRCA1. Hérédité par sa mère, son risque de souffrir d’un cancer de sein avoisine les 87%. Le pire, c’est qu’elle sera obligée d’enlever ses deux seins, pour voir ce taux réduire à 5%. Elle a dû faire une double mastectomie préventive. Vous pouvez donc imaginer ce que signifie pour une femme d’être dépourvue de sa féminité. Pourtant, Angelina n’a pas baissé les bras, et a même rassuré les femmes sur l’opération.

Lobbying d’Angelina

Vous savez bien qu’Angelina est non seulement une star, mais aussi la première idole des femmes. Ceci dit, tout ce qu’il lui arrive ne passe pas inaperçu. Son dépistage de cancer a poussé toutes les femmes de la planète à faire pareil. Au Canada, et seulement 6 mois après avoir annoncé l’ablation de ses seins, le nombre de tests de dépistage a augmenté du double. En Belgique, le nombre de femmes qui demandaient le même dépistage était en croissance exponentielle selon une étude publiée sur le Paris Match. Alors qu’au Royaume-Uni, le nombre a augmenté de 10 fois, selon un rapport publié sur la magasine médicale Breast Cancer Research

Après le cancer du sein, cancer de l’ovaire

D’un point de vue médical, pour sauver 95% des malades, il ne faut pas enlever uniquement les seins, mais aussi les ovaires et la trompe de Fallope. Le risque pour Angelina était très élevé, vu que trois personnes de sa famille sont décédées pour la même raison. Angelina a non seulement retiré ses seins, mais après deux ans, elle a dû sacrifier ses ovaires pour se prémunir contre le cancer. Pour une actrice connue par son sex-appeal, il faut avouer qu’il lui est difficile d’encaisser le coup. Plus de seins, plus d’ovaires, donc plus d’organes sexuels féminins. Au revoir la féminité, fini la grossesse, et bye les tenues sexy. C’est ce qu’aurait pensé une femme ordinaire ou faible. Mais Angelina voyait les choses autrement

Un peu de combat, mais beaucoup de courage

Angelina communique à tous les médias que sa ménopause était précoce, pourtant elle avait foi en ses choix médicaux. Partager ses soucis de santé, n’était pas dans un objectif de susciter la compassion de ses fans. Mais! c’est pour alerter toutes les femmes sur les options dont elles disposent. Très sereine, Angelina accepte ce qui lui arrive, car elle est convaincue que ça fait partie du destin et de la vie. Sans seins ni ovaires, Angelina ne met pas de fin à sa carrière, et continue son parcours en tant que réalisatrice, productrice et actrice.

Angelina n’est pas uniquement une ambassadrice de paix, une philanthrope, ou icone de glamour, Angelina est le modèle que doit suivre toute femme. Quel que soit le changement que subit ou subira votre corps, apprenez à vous aimer comme vous êtes, et ayez foi en vous ! ne laissez pas la maladie vous anéantir, vous êtes belles et ce ne sont pas vos organes qui définissent qui vous êtes !

Au plaisir de lire vos commentaires